dimanche 13 août 2017

Une maison écologique pas chère

Construire écolo et économique. Est-ce possible ?


Vous rêvez d'une maison écologique, voir autonome mais, vous ne souhaitez pas vous endetter pendant 25 ans. Si l'on considère qu'une maison, c'est avant tout un abri, différentes solutions existent avec toutes leurs avantages et inconvénients.

1. LA YOURTE

 

Plus proche de la tente que de la maison, la yourte n'en demeure pas moins écologique et très économique. Elle est très tendance et permet de vivre au plus proche de la nature. Vous pouvez espérer acquérir une yourte à partir de 8500 euros pour 12M² soit environ 3 fois moins chère qu'une maison écologique bioclimatique de qualité même si c'est difficile de comparer.

Les yourtes modernes sont bien isolée, étanches et certaine peuvent même être compatible RT2012 ! Elles peuvent être relativement lumineuses. On peut créer différentes pièces en reliant les modules entre eux. Il ne reste plus qu'à trouver un terrain et une mairie qui accepte ce type d'habitat.

2. LA TINY HOUSE 

 

Elle est revenu en force depuis la crise financière de 2008 et l'explosion du foncier en France, la Tiny House est une maison sur roue, de petite taille et pleine de charme. L'espace intérieur est optimisé et permet de vivre confortablement dans peu de mètres carrés.

Ce type d'habitat consomme très peu d'énergie pour assurer le confort d'hiver. Pour l'été, comme pour la plupart des alternatives d'habitats proposés ici, le confort est plus relatif. Par définition, c'est maisons sont légères et disposent donc de peu d'inertie (de masse). Elles ont donc tendances à surchauffer en période chaude.

Pour une Tiny House, il faudra compter au minimum 15 000 euros pour 6M². La qualité et les prix varient autant que dans tous types de construction, en fonction de la qualité et des matériaux utilisés. Les matériaux naturels comme la laine de bois semi-rigide permettront de limiter les surchauffes d'été.

 

3. LES MAISON CONTAINERS

 

La maison containers est encore très peu répandue en France mais, elle a ses avantages. Les premières maisons de ce type n'ont pas plus de 15 ans. 

Le container maritime est peu couteux, environ 1500 euros. Une fois aménagés, il vous reviendra entre 15 à 20 milles euros pour 12M².

Ils peuvent être déjà isolés, en polyuréthane (container réfrigéré alimentaire). Un matériaux pas très écologique mais, très efficace pour réaliser des économies de chauffage l'hiver. On pourra aussi choisir de partir d'un container brut et de réaliser soi-même son isolation, en liège ou laine de bois. Ces isolants seront beaucoup plus efficaces l'été et plus écologique. 

Il ne faudra bien sur pas oublier la ventilation, indispensable dans ce type d'habitat, pour garantir la qualité de l'air et le confort.

Pour en savoir plus sur les maison containers, vous pouvez visionner un reportage sur France 5.

 

4. LES EARTHSHIPS

 

Mon coup de cœur, ce type d'habitat répond à tous les principes de maisons écologiques et bioclimatiques. De plus, il permet le recyclage de pneus et une autonomie presque complète.

Le Earthship possède des grandes serres au Sud qui permettent de réaliser de cultures toute l'année. Ces serres chauffent également la maison qui est semi-enterrée. 

 

Ce principe d'habitat peut-être très confortable, si il est correctement réalisé. 

 

Il existe très peu de Earthship en France par ce que ce principe constructif est méconnu et que nos règles d’urbanisme sont malheureusement peu compatibles avec ce type d'habitat. 

Le prix de ces maisons sont d'environ 500 euros/M² mais, sans la main d’œuvre qui sera de autoconstruction.

Les Earthship fonctionne pourtant parfaitement et nous nous en inspirons, pour construire des maisons plus conventionnels. 

 

Pour en savoir plus sur les maisons écologiques >>>

Peut-t-on chauffer sa maison avec un poêle >>> 


Le solaire photovoltaique rentable

Les rendements des panneaux solaires photovoltaïque n'est pas au rendez-vous, le retour sur investissement est inexistant, les arnaques ...

Articles les + consultés