samedi 7 février 2015

Label RGE obligatoire. Est-ce une révolution ou un scandale ?

Le "label" Reconnu Grenelle de l'Environnement est-il une avancée pour les particuliers, les entreprises, la planète,...?

Depuis le 1er septembre 2014, les particuliers souhaitant bénéficier d’aides financières pour des travaux d’économie d’énergie en rénovation (éco-prêt à taux 0 - éco-PTZ) sont dans l'obligation de fait appel à un professionnel labellisé RGE. Depuis le 01 janvier 2015, le crédit d’impôt développement durable (CIDD) est également concerné par le RGE.

Pourquoi la création de ce nouveau Label ?

Pour l’administration (l'état), le label RGE permettra d'identifier les professionnels qualifiés et donc de garantir les travaux effectués pour la rénovation énergétique de votre logement. Présenté ainsi, ce label est évidemment prometteur.

L'artisan ou l'entreprise doivent obligatoirement :
- se former, former un employé ou sous-traiter à une entreprise déjà labellisée RGE ;
- réaliser au moins 2 chantier RGE par an ;
- répondre aux obligations administratives légales (garantie décennales), comme toutes les entreprises ;
- accepter d'être contrôler sur un chantier RGE dans un délai de 2 ans après la labellisation ;

Concrètement, comment ça se passe sur le terrain ?

La formation RGE : Le professionnel doit se former pour obtenir le label RGE. Cette formation est délivrée par des organismes indépendants, eux même formés en amont et accrédités par le Comité français d'accréditation (Cofrac). Ces organismes sont engagés à délivrer les labels sous certaines conditions (charte et convention signées avec l'état). Chaque professionnel est dirigé vers l'organisme qui représente au mieux sont activités (Qalifelec=travaux électrique, Qualit'EnR=travaux d'équipements, Cequami=travaux de performances énergétique,...).

Concrètement, la formation dure 2 à 3 jours. Tous les professionnels de France doivent se former pour espérer profiter du marché de la rénovation énergétique. Les aides de l'état étant désormais accorder aux seuls clients des entreprises RGE, les professionnelles cherchant du travail n'ont pas le choix.

Ceux qui cherchent du travail n'étant pas les meilleurs, se sont eux qui ont été labellisés en premier...
Pour les autres, ils y viennent petit à petit et j'ai donc les retours, en tant que maître d’œuvre. Je relaie donc les retours d'une trentaine d'artisans et entreprises (même si cette échantillon n'est peut-être pas significatif).
Globalement, les professionnels sont déçus par la formation délivrée. Elle ne permet absolument pas de répondre aux objectifs de conseils en rénovation énergétique. Les points abordés sont des généralités, des évidences que n'importe quel professionnel sérieux peut deviner avec un peu de bon sens. Pour certain, les réponses ont été donné avec les questions mais, je cite, "je n'en avait pas besoin tant les questions étaient simples". Tout cela me fait penser au diagnostique DPE. Il semblerait que le sérieux est d'un niveau équivalent...

Le diagnostique effectué par l'entreprise labellisé RGE :

Les professionnels RGE ne sont pas beaucoup plus habilités aujourd'hui que hier à effectuer un diagnostique thermique sur un bâtiment ancien. Ce n'est pas 3 jours de formation qui suffisent à un plâtrier, électricien ou menuisier pour acquérir les compétences et l'expérience requises.
Chaque entreprise privilégiera évidement sont savoir faire. Je doute qu'un plâtrier qui posent également de l'isolant va conseiller de changer les menuiseries, la chaudière ou la ventilation.
Comme les professionnels ont un devoir de conseil avec le RGE, les plus sérieux préféreront s'abstenir de faire un diagnostique et les autres le feront à leurs avantages.

La garanti des travaux effectués sous le statut RGE :

Les professionnels RGE garantissent les travaux qu'ils effectuent et le diagnostique global. C'est à dire qu'un menuisier, si vous l'appelez devra se déplacer chez vous, effectuer une analyse complète de votre habitat et rédiger un rapport avec constat et préconisation (avec l'appui d'un logiciel). Ensuite, dans la liste des travaux préconiser par le menuisier, vous serez libre de choisir ce que vous voulez, par exemple l'installation d'une pompe à chaleur. Il faudra donc trouver un installateur qui garantira la PAC...
Le menuisier sera remercié et devra garantir sa préconisation sans avoir touché un sou ! Si vous aviez choisi de changer les menuiseries, il aurait au moins été payé mais, je ne suis pas sur qu'il vous aurait préconisé l'installation d'une vmc (souvent obligatoire quand on change les menuiseries dans l'ancien).
Pour obtenir les aides de l'état, c'est l'installateur qui devra remplir les papiers administratifs, un travail long et laborieux encore non rémunéré...

En conclusion, le label RGE est comme souvent, une bonne idée de départ mais, pourquoi confier le diagnostique à des professionnels du bâtiment spécialisés dans un tout autre domaine !? Pourquoi ne pas confier l'étude thermique a des thermiciens !? ou l'analyse de la maison à des maîtres d’œuvres qui ont une vision globale du bâtiment. Pourquoi la formation, le diagnostique et la rédaction administrative pour obtenir les aides sont à la charge de l'entreprise ? Cette dernière va évidemment répercuter ces charges sur l'ensemble de ses clients.

Le label RGE est malheureusement mal pensé mais, par contre, bien vendu par les organismes de l’état. C'est pour toutes ces raisons que le RGE est pour moi une vaste supercherie organisée par nos politiques et avec la complicité de l'ADEME.
Ceux qui se frottent les mains sont les organismes formateurs et les grosses entreprises. Ces dernières ont les moyens de payer quelqu'un a plein temps pour faire des diagnostiques bidons et remplir les documents donnant droit aux aides. Les artisans ne peuvent pas répondre a cette demande et seront donc, écartés de la rénovation énergétique alors que se sont certainement les plus qualifiés, dans leur domaine.

Nous verrons dans 1 ou 2 ans les résultats pour l’environnement, les artisans et l'écoconstruction ? C'est tout à fait navrant de constater encore une fois, la mise en place d'un système extrêmement couteux et tout à fait inefficace alors que les solutions existent. Les groupes de pressions ont, semble t-il, encore bien fait leur travail...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le solaire photovoltaique rentable

Les rendements des panneaux solaires photovoltaïque n'est pas au rendez-vous, le retour sur investissement est inexistant, les arnaques ...

Articles les + consultés