mardi 11 novembre 2014

Peut-on chauffer sa maison avec un poêle à bois ou granules ?

Chauffer son habitat avec un poêle, est-ce compatible avec le confort moderne ?


Trois paramètres sont essentiels pour répondre à cette question.
1/ La compacité de votre maison ;
2/ L'isolation et d’étanchéité à l'air ;
3/ Le type de poêle ;

Le poêle et la compacité de votre bâtiment

On ne le répétera jamais assez mais, plus une maison est compacte et plus elle sera facile à chauffer avec n'importe quel type de chauffage. C'est d'autant plus vrai avec un poêle à bois ou granules. Il sera très difficile de chauffer uniformément une maison de plus de 15 mètres de long, en plain pied avec un poêle à une extrémité de la maison.

Avec une maison insuffisamment compacte on créera à coup sur, de l’inconfort, avec un poêle. On sera dans l'obligation de surchauffer la pièce ou se trouve le poêle (souvent le salon) pour atteindre une température de confort dans les pièces les plus éloignées.

Pour diminuer l’inconfort, on peut envisager l'installation d'un répartiteur de chaleur. Le principe est de récupérer les calories générer par le poêle, au niveau du conduit de sortie des fumées. Des systèmes existent avec ventilateur ou par simple convection. Le mouvement d'air chaud ainsi créé, pourra être une nouvelle source d'inconfort mais, on homogénéisera la température de l'habitat...


L'isolation et l'étanchéité à l'air, essentiel pour se chauffer avec un poêle

Les maisons anciennes étaient compactes et toutes chauffées avec un poêle à bois. Pourtant, ce dernier ne chauffer souvent qu'une seule pièce et la chaleur était surtout concentrée autour du feu. C'était donc très inconfortable. C'est d'ailleurs LA raison pour laquelle les lobbies du gaz, du fioul et de l'électricité ont réussi à vendre en masse leurs installations et "le chauffage central". Ce dernier est incontestablement plus confortable pour chauffer une maison uniformément, quand elle est mal isolée.

Avec une bonne isolation et étanchéité à l'air (le niveau BBC ou RT2012 minimum), un chauffage décentralisé peut tout à fait chauffer une maison compacte. Plus votre maison sera isolée et étanche, meilleure sera la répartition de la chaleur. On peut donc parfaitement se passer d'un chauffage central. L'inertie du bâtiment et l'approche architecturale bioclimatique seront bien sur des atouts supplémentaires.
Avec une maison passive, un petit poêle à granules suffit pour chauffer de grands volumes. La maison passive est tellement isolé et étanche que l'inertie est inutile pour accumuler la chaleur du poêle. On ne chauffera que l'air intérieur du bâtiment.

Quel type de poêle envisager avec quel type de maison ?

Le type de poêle que l'on installera pour un maison compacte, bien isolée et étanche dépendra de nombreux critères.

Tout d'abord, il faudra choisir entre le poêle à granules et bois ?
1/ Le poêle à granules
Avantages : Il est programmable. On peut même déclencher certain modèles à distance. Il permet de réguler précisément la température et de chauffer votre maison tout au long de la journée. L'idéal sur une maison parfaitement isolée, en plein hiver, c'est un apport très faible mais régulier de calories. Le poêle à granules remplit cette fonction. Le rendement de ce type de poêle est supérieur à ceux du bois.
Inconvénients : Ce type de poêle est, en fait, une chaudière sans radiateur. Il a besoin de l'électricité pour fonctionner (pas d'autonomie). L'esthétique du poêle et des granules qui brûlent ne sont pas comparables avec un poêle à bois. Le coût d'achat des granules est en constante augmentation et liés aux industriels.
2/ Le poêle à bois bûches
Avantages : L’esthétique de la flamme. Le bruit du bois qui crépite. L'ambiance incomparable que cela procure dans une maison. Le poêle à bois permet d'être autonome si l'on coupe soi-même son bois. Ce type de machine ne comporte aucune électronique et donc, ne tombe jamais en panne. L'entretien est minimum (un ramonage par an ou deux pour les assurances).
Inconvénients : Le poêle à bois, dans une maison bien isolée, a tendance à créer des surchauffes. Il est très difficiles, surtout en inter saison, de gérer les apports en chaleur. On aura donc tendance à générer de l'inconfort et de la surconsommation. Ce type de poêle doit être programmable et on doit pouvoir l'éteindre automatiquement pour qu'il réponde aux exigence de la RT2012.

http://www.tierra-aura.com/uploads/media/Feuer%20alive.gif 

Par expérience, je conseille vivement l'installation d'un poêle à granules si l'on souhaite une température uniforme et stable. La plupart des poêles à buches s'éteignent la nuit et de fait, avec une maison RT2012, on perdra 3 à 4° si il fait très froid à l'extérieur. On aura donc 16° dans les pièces de vie le matin et même avec une maison qui comporte de l'inertie. On perdra beaucoup mois avec une maison passive mais, on surconsommera et on créera des variations de températures très importantes.

La puissance du poêle devra être précisément défini par l'installateur. Malheureusement, ces derniers ont tendance à sur estimer les besoins pour les maisons BBC et surtout passives.
Il est enfin obligatoire que le poêle et le gainage soient étanches dans ce type d'habitat.


Le GUIDE complet pour l'achat d'un poêle à bois, granule, mixte ou chaudière.




2 commentaires:

  1. Vous pouvez achetez votre poêle à bois, buches ou granules, un peu partout mais, si vous souhaitez de la qualité, il faudra bien choisir sa marque. Pour répondre à la RT2012, les poêles étanches sont obligatoires. Personnelement, je trouve que les poêles RIKA sont très performants. Mais, il y a aussi Pallazetti, Stûv, Jøtul, Hase,...

    RépondreSupprimer
  2. Cela fait maintenant deux ans que j'utilise un poêle à bois bûches et j'en suis tout à fait satisfaite! C'est tellement économique et facile à utiliser.

    RépondreSupprimer

Le solaire photovoltaique rentable

Les rendements des panneaux solaires photovoltaïque n'est pas au rendez-vous, le retour sur investissement est inexistant, les arnaques ...

Articles les + consultés